image

Des vignobles et communes mondialement connues

De nombreuses localités viticoles connues bordent la Moselle moyenne en aval, dont Schweich, Longuich, Mehring (Moselle), Klüsserath, Trittenheim, Neumagen-Dhron, Piesport, Brauneberg-Filzen, Lieser, Bernkastel-Kues, Zeltingen-Rachtig, Ürzig, Kinheim, Kröv, Traben-Trarbach et Reil.

Read More

Des vignobles grand crus

La zone de la Moselle centrale autour de Bernkastel-Kues constitue le cœur de la région dans laquelle la Moselle fait dix boucles, dont certaines sont très étroites. Parmi les vignobles les plus célèbres de la Moselle centrale figurent l'Alte Badstube am Doctorberg ou le Bernkasteler Doctor, le Brauneberger Juffer et le Brauneberger Juffer Sonnenuhr, l'Erdener Prälat, le Zeltinger et le Wehlener Sonnenuhr et le Piesporter Goldtröpfchen.

La moselle centrale de Trèves à Briedel

Composition du terroir

La Moyenne Moselle constitue le cœur de la région viticole. Entre Trèves et Briedel, la plupart des vignes de la région viticole sont plantées sur 5 646 hectares de vignoble. Les sols des coteaux escarpés sont en grande partie constitués de roches d'altération de schiste...
Le cœur de la région

Sur la Moselle moyenne, le cœur de la région viticole, se succèdent le long de près de 100 kilomètres de fleuve un grand nombre des villages viticoles, des vignobles en pente et des domaines viticoles les plus connus de la région viticole. Du point de vue climatique, la viticulture est favorisée par la situation protégée de la vallée et l'accumulation de chaleur de la Moselle. La durée annuelle d'ensoleillement est de près de 1 400 heures.

Des précipitations suffisantes et les forêts sur les hauteurs assurent un bon approvisionnement en eau des vignobles. Les vins sont plus fruités et un peu plus puissants que ceux de la Sarre et de la Ruwer. Les vignes poussent sur des schistes bleus, gris et rouges sur les versants abrupts et sur des sédiments en terrasses de gravier, de sable et d'argile dans les vallées, déposés par la Moselle au cours des millénaires. Les sols du Rotliegend près d'Ürzig, où la Moselle a rencontré les roches volcaniques rouges de l'Eifel, constituent une particularité géologique.

Les vignobles de la Moselle méridionale

Moselle luxembourgeoise

Le vignoble luxembourgeois s'étend principalement le long de la rive gauche de la Moselle. Sur la rive gauche de la Moselle entre Schengen au sud et Wasserbillig au nord - du côté allemand Perl et Oberbillig - le long de la frontière germano-luxembourgeoise, sur une longueur d'environ 42 kilomètres. Il y a également quelques vignobles sur le cours inférieur de la rivière Sauer.

Communes viticoles

Le terroir de la Moselle Luxembourgeoise

Les vignobles luxembourgeois sont principalement exposés à l'est, au sud-est et au sud. Leur particularité est le terroir. L'ardoise, comme dans les terrasses allemandes et la Basse Moselle, n'est pas présente. Dans la partie nord de la Moselle luxembourgeoise (canton de Grevenmachers), le Muschelkalk prédomine, dans le sud (canton de Remich) on trouve des sols de Keuper et de marnes argileuses. Des pentes abruptes peu spectaculaires, mais des collines plutôt douces. La grande majorité des pentes ont une inclinaison de 15 à 30 pour cent, moins d'un tiers sont vraiment raides ou en terrasses. La vallée de la Moselle est ici largement ouverte et forme le "Haff Remich", de Schengen à Remich, ainsi que la "lagune de Remich", dont la faune et la flore sont uniques.

Les différents Vins de la Moselle au Luxembourg 

Le type de vin dominant est le vin blanc sec. En général, les vins luxembourgeois sont produits à partir d'une seule variété de raisin. L'éventail des cépages diffère de celui de la région allemande voisine, où le Riesling règne en maître. Au Luxembourg, le Rivaner (Müller-Thurgau) occupe la plus grande part de la superficie avec 28,5 %. Toutefois, les variétés bourguignonnes Auxerrois, Pinot Blanc et Blanc et Pinot Gris représentent ensemble 39,5 pour cent de la superficie totale du vignoble. Le deuxième cépage le plus répandu est l'Auxerrois, suivi du Pinot Gris et du Riesling. Le Chardonnay est également devenu indigène au Luxembourg, mais seulement depuis les années 1990. Pour les vins de qualité, ces variétés ont une importance nettement plus grande que le Rivaner, dont la part de superficie n'a cessé de diminuer ces dernières années. En revanche, les superficies des variétés bourguignonnes mentionnées ont quadruplé depuis 1966. Le Riesling représente 12,3 % de la surface viticole (159 hectares), soit nettement plus que l'Elbling (116 hectares). Le pinot noir est de plus en plus cultivé depuis plusieurs décennies.

La moselle sud allemande

La Moselle viticole méridionale se déploie de la jonction de la Sarre et de la Moselle jusqu'à la frontière occidentale avec la France. Sur le territoire allemand, la Haute Moselle démarre à l'ouest de l'embouchure de la Sarre, sur la rive sud à Wasserliesch et sur la rive nord à Igel. La superficie de ce secteur est de 746 hectares. Comme sur l'ensemble de la Moselle, ce secteur est soumis à des changements constants. Ici aussi, il y a de plus en plus de viticulteurs qui produisent des vins de plus en plus axés sur la qualité.

Villages viticoles

Haute Moselle & Moseltor - du calcaire coquillier au lieu de l'ardoise dans le sud de la Moselle viticole

Le vin de Moselle est en général associé à la représentation de vins Riesling cultivés sur des sols schisteux, soit sur la Moselle, soit sur la Sarre, soit sur la Ruwer. Par contre, sur la Haute Moselle et la Moseltor, les sols sont composés de calcaire coquillier. De nombreux cépages bourguignons y sont cultivés en plus du classique Elbling. Les vins mousseux de cette région sont réputés, car les sols ressemblent à ceux de la Champagne.

Porte de la Moselle

Les localités allemandes de Perl, Sehndorf et Nennig forment ensemble la Moseltor. Avec tout juste 125 hectares, six vignobles et trois villages, ce secteur est le plus petit de la Moselle. Le Moseltor, contrairement au reste de la Moselle, ne se trouve pas en Rhénanie-Palatinat, mais dans la Sarre voisine. Même de nombreux Sarrois ne savent pas qu'il y a un bout de Moselle et donc une région viticole dans ce Land.

Cépages

Sur la Haute Moselle aussi, la vigne était déjà cultivée à l'époque romaine. Actuellement, environ 700 hectares sont plantés de vignes. Dont 450 hectares d'Elbling. Ce cépage, connu en latin sous le nom de "uva alba", a vraisemblablement été introduit en Moselle par les Romains.

La tendance nationale et internationale étant toutefois clairement aux cépages français connus ou au Riesling, la culture de l'Elbling en Haute Moselle a diminué de moitié au cours des 20 dernières années. Pendant la même période, la surface de culture de l'auxerrois a presque décuplé. Les surfaces cultivées en chardonnay ont en revanche été multipliées par quatorze. Même si le rythme s'est ralenti, cette évolution va se poursuivre.

En dehors des cépages susmentionnés, il existe des vignobles de cépages blancs tels que le Rivaner, le Ruländer, le Bourgogne blanc, l'Auxerrois ou le Chardonnay. Les principaux cépages de vin rouge sont le pinot noir et le dornfelder. Ce sont justement les surfaces de Bourgogne blanc, de Ruländer, d'Auxerrois et de Spätburgunder qui ont augmenté.

Vins de la Haute Moselle

Ces sols confèrent aux vins un profil particulier. Ce sont surtout les notes florales qui ressortent. Les notes fruitées comme la pomme, le coing ou les fruits tropicaux sont plus discrètes. Outre les notes herbacées, on peut également goûter des notes de légumes comme le chou-rave. La région est particulièrement connue pour ses vins mousseux. Les crémants se distinguent particulièrement. Les meilleurs crémants peuvent certainement rivaliser avec les bons champagnes.


Vignoble mosellan francais

Le vignoble mosellan francais s'étend dans la région Lorraine, au nord-est du Bassin parisien, sur les territoires délimités de 19 communes des départements de la Moselle et de la Meurthe-et-Moselle. Dix-huit de ces communes sont situées dans le département de la Moselle et une, la commune d'Arnaville, se trouve dans le département voisin de Meurthe-et-Moselle.

De Sierck-les Bains à Vic-sur-Seille

Le vignoble, situé à moins de 250 mètres d'altitude, s'étend le long de la Moselle et de son affluent, la Seille, en trois grands secteurs répartis comme suit, du nord au sud :  

Au nord, dans la région de Sierck-les-Bains, à la frontière avec le Luxembourg et l'Allemagne, les vignobles se trouvent sur les communes de : Sierck-les-Bains, Contz-les-Bains et Haute-Kontz. Au centre, le secteur de Metz, également appelé Pays Messin, comprend des vignobles sur les communes de : Ancy-sur-Moselle, Arnaville, Ars-sur-Moselle, Dornot, Féy, Jussy, Lessy, Lorry-Mardigny, Marange-Silvange, Marieulles, Novéant-sur-Moselle, Plappeville, Rozérieulles, Scy-Chazelles et Vaux. Au sud, le vignoble est situé dans la région de Vic-sur-Seille, à proximité de la commune de Château-Salin.

Cépages pour l'appellation Moselle : Auxerrois, Müller-Thurgau, Pinot gris et Pinot noir

Le cépage auxerrois n'est pas une variété de la région d'Auxerre, mais un authentique cépage original cultivé au centre viticole de Laquenexy en Moselle. À propos du Müller-Thurgau : créé en Suisse à la fin du 19e siècle par le professeur Müller, qui exerçait son art en Thurgovie (Suisse alémanique), ce vin est le résultat du croisement de deux cépages prestigieux, le riesling et le sylvaner.

Les voisins luxembourgeois le produisent sous le nom de Rivaner (abréviation de Riesling et Sylvaner). Le Müller-Thurgau est un cépage qui produit un vin particulièrement fruité, dont la couleur semble osciller entre le jaune et le vert, et qui doit être bu jeune !